Contrer les risques au stockage

Contrer les risques au stockage

Malgré le recours à des techniques modernes de stockage et de protection phytosanitaire, regrouper les récoltes créé un système écologique artificiel particulièrement vulnérable aux attaques des insectes.

Charançons, silvains, triboliums, carcophiles, capucins et dermestes des grains, alucites des céréales, teigne de la farine, ciron de la farine… leur présence, même minime, peut rapidement déprécier un stock tout entier.

Révélée généralement trop tard, lors d’un mouvement de marchandises par exemple, cette présence constitue le “danger ravageur potentiel” qui peut évoluer vers une infestation massive selon les conditions de stockage.

Toute négligence sanitaire conduisant à des pertes qualitatives et quantitatives importantes (de l’ordre de 25% minimum), la protection insecticide des grains stockés est donc une nécessité économique incontournable, d’où l’intérêt des solutions performantes PIRIGRAIN.

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée. Consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto.